LES CHEVRES DE LA FERME

Les quelques 95 chèvres de la ferme appartiennent à la race alpine. Originaire des alpes, cette race est aujourd'hui la plus répandue en France. Elle se caractérise par une robe chamoisée et mesure une taille de 70 à 80cm pour un poids d' une cinquantaine de kilos.

LA NAISSANCE

La naissance des cabris se fait dans la chèvrerie au cours des mois de Février et de Mars. La chèvre va mettre bas et une demie heure plus tard le cabris est déjà sur ses 4 pattes. Il va commencer à téter le colostrum (premier lait après la naissance) de sa mère, il sera sevré une semaine après, les mâles et les femelles seront également séparés. Il faut savoir que la chèvre ne met jamais bas la nuit. Les mâles seront vendus à l’âge de 8 jours. Quant aux femelles une partie sera réformée (les plus petites et celles issues des moins bonnes mères) et les autres seront gardée en remplacement des chèvres réformées (30% de l’effectif). Les cabris sont nourris par la louve qui fait office de maman de substitution puisqu’elle permet l’allaitement des cabris par du lait artificiel.
L'ELEVAGE DES CHEVETTES

 L’élevage des chevrettes est primordial, il va déterminer la future carrière laitière de la chèvre. Après le sevrage avec sa mère le cabris va boire du lait reconstitué jusqu’à l’âge de 2 mois environs (lorsqu’il aura atteint ses 15 kg) Les chevrettes mangeront ensuite des aliments, du foin et de la paille. Enfin à 7 mois, à un poids de 35 kg minimum, la chevrette est mise à la reproduction et fera donc son/ses cabris à l'age de 1 an et devient alors chèvre. La chevrette pour une raison d'immunisation aux parasitisme reste exclusivement à l'intérieurde la chèvrerie.
DE LA REPRODUCTION A LA GESTATION

Au mois d’octobre nous lançons le début de la saillie naturelle en intégrant 1 bouc pour 20 à 30 chèvres. Dans notre cas, nous utilisons donc 4 boucs. On les laisse donc 1 mois dans la même case puis on les retire donc au mois de novembre. Après cette période de reproduction vient la période de gestation. S'en suit alors la période de gestation, il faut savoir que pour une chèvre, elle est de 5 mois. Dans notre cas, elles mettront donc bas au mois de Février et de Mars. Durant tout ce temps, l’embryon va grossir dans le ventre de la chèvre mais ce n’est que dans les derniers mois que la chèvre va commencer à fabriquer du lait. Son ventre ainsi que son pis vont pratiquement doubler de volume.
L'ALIMENTATION

En hiver, elles mangent des fourrages (foin, paille) ainsi qu'un aliment azoté(voir fiche sur technique) complété par un mélange aplati de triticale, de pois et d’avoine. En été, elles pourront de plus se nourrir d’herbe en paturant dans les prés aux alentours. L'alimentation joue un rôle primordial dans la quantité et qualité du lait produit, et emmane d'une étude approfondie en ammont.
LA TRAITE

Nos chèvres produisent environ 200 L de lait par jour soit environ 1400 L de lait par semaine. Un mois et demi environ après la mise bas s’effectue un pic de lait; c’est la quantité maximale de lait produit par une chèvre pendant la lactation (c’est-à-dire à cette période). Au mois de juillet, c’est là que l’on constate une diminution de la production de lait chez la chèvre. Les chèvres sont dirigées vers l’aire d’attente avant de monter sur les deux quais de traite. Chaque quai est équipé de cornadis en cascade et peut recevoir 16 chèvres. L’aliment est distribué par un robot au moment de la traite. La machine à traire possède 8 postes avec lesquels on peut traire les chèvres placées sur les deux quais. Le lait est acheminé par des tuyaux (lactoducs) jusque dans le tank à lait.